FORUM

Bilan 5 mois

Bilan 5 mois

by Antoine BILLARD -
Number of replies: 4

Bonjour à tous,


Voilà maintenant 5 mois que je travaille les cours de Chinois, de façon assez intensive (disons 4 ou 5 jours par semaine à raison de 3 bonnes heures par jour, parfois plus).

J'ai terminé le HSK2, je connais le vocabulaire et suis capable d'écrire tous les mots sans faute. Toutefois, je peine à faire des phrases et à exprimer oralement ce que je veux dire... j'ai l'impression de commencer à faire un peu de sur-place, à m'essoufler un peu.

J'ai déjà jeté un oeil sur les premières leçons du HSK3 mais j'ai peur d'aller trop vite. Qu'en pensez-vous?

Combien de temps faut-il, généralement, pour bien assimiler les niveaux hsk2, hsk3?

Arrivez-vous à comprendre les dialogues que l'on trouve par ci par là sur youtube par exemple? (personnellement je peine mais je me dis que ça va finir par passer...) J'ai parfois l'impression de bien maîtriser l'écrit (lire et écrire) mais beaucoup moins l'oral (comprendre et parler)

Si vous avez des conseils, je suis preneur!

Merci!

Antoine

169 words

In reply to Antoine BILLARD

Re: Bilan 5 mois

by Tianxiang LI -
Bonjour Antoine,

La durée d'apprentissage est une question très difficile, car elle dépend de beaucoup de paramètres personnels.

Il faut cependant savoir plusieurs choses :

1- Le sentiment de progression ne correspond pas à la progression réelle. Au début, on se sent vite progresser car tout est nouveau. On passe de zéro à quelque chose, ce n'est donc pas surprenant. Mais quand on a vu les bases de la langue ( HSK 1 et 2), la progression passe par l'assimilation d'un fort volume de mots de vocabulaire et d'expressions. La fréquence d'utilisation de ces nouveaux mots / expressions est de plus en plus faible (c'est normal, on enseigne les expressions les plus courantes au début). Du coup, l'impression de progression disparaît. Ce sentiment est aggravé par le fait que l'on ne maîtrise pas encore suffisamment la langue pour étudier des documents authentiques. On se sent "nul". C’est un passage difficile et assez long : niveau 3 et une bonne partie du niveau 4. On se décourage facilement. Mais cela dépend aussi des personnes.
Mais il est important de noter qu’il ne s’agit que d’une impression, et que la progression reste réelle. Le problème est que cette impression joue beaucoup sur la motivation. Il faut donc faire confiance dans la méthode / l’enseignant.

2- La progression est différente selon les compétences : compréhension orale / écrite expression orale / écrite.
On peut très bien être capable de comprendre des textes très compliqués, mais pas un dialogue courant.
Pourquoi ? Cela dépend du travail que l’on a fait dans la compétence visée et de nos capacités innées. L’idéal est de tout travailler de façon équilibrée. Ce n’est pas facile auto-apprentissage. Surtout pour l’expression. C’est pour cela que les sites d’échanges linguistiques sont intéressants Tandem, Italki, HelloTalk (pour ceux que je connais).
Mais un travail en solo permet déjà de bien progresser. Un exercice simple est d’être capable de comprendre à l’écrit et à l’oral les textes de synthèse, puis d’être capable de les retraduire à l’oral et à l’écrit à partir du français.

3- Vous travaillez beaucoup. Cela accélère la progression. Mais le cerveau a besoin de temps pour digérer. Vous pouvez continuer ainsi, mais la progression sera moins rapide, car il faudra réviser ce que vous avez vu au niveau 1 et 2 pour bien l’assimiler.

4- Sans vouloir décourager personne, le niveau plancher en chinois mandarin est le niveau 4. C’est à partir de ce niveau que l’on peut commencer à progresser à partir de documents authentiques. On peut essayer avant, mais on ne comprendra que des morceaux d’informations. Je ne dis pas qu’à partir du niveau 4, vous comprendrez tout, mais que vous serez suffisamment armé pour progresser seul, sans cours.

La route est longue, courage !

天翔

459 words

In reply to Tianxiang LI

Re: Bilan 5 mois

by Antoine BILLARD -
Bonjour, et merci pour votre réponse!

Je vais essayer de tenir le cap! De toute façon je veux vraiment y arriver, donc je persevererai. J'essaye justement de faire un travail équilibré (entre oral et écrit, comprendre et parler...etc). La compréhension écrite me semble le plus facile, et faire moi-même des phrases construites grammaticalement le plus dur...
Effectivement il m'a fallu fortement réviser les hsk1 et 2 pour les avoir vraiment en tête (notamment l'écriture des mots), l'assimilation s'est faite en deux temps distincts (et espacés!)

Par contre, la grande flexibilité de la langue chinoise me semble difficile à appréhender. J'ai par exemple lu ce sous-titre d'un film : 你在小时候...etc : 在est employé ici alors qu'il n'y a pas de localisation (comme dans 我在这儿 par exemple). je suis arrivé à comprendre, et quand je retrouverai cette formulation à l'écrit je le comprendrai à nouveau, mais si je devais moi-même formuler une phrase, j'ai l'impression que jamais je n'arriverai à employer une telle formule (je dirai sûrement plutôt 你很小的时候 ?).

Enfin voilà, je vais me concentrer un peu sur le début du hsk3 désormais.
Bonne journée, et encore merci!
Antoine

188 words

In reply to Antoine BILLARD

Re: Bilan 5 mois

by Tianxiang LI -
Antoine 你好,
De manière générale, un apprenant est toujours beaucoup plus avancé en compréhension qu'en expression. C'est un phénomène normal. Essayer d'être au même niveau en compréhension comme en expression est contre-productif. Donc il ne faut pas s'en inquiéter.
Par contre, ce phénomène est amplifié en langue chinoise, car les règles de grammaire ne sont pas strictes. Le bon style est acquis par la pratique. Ce problème trouve sont paroxysme dans l'apprentissage de la langue chinoise classique pour laquelle la mémorisation par coeur de textes n'est pas une option. Le chinois moderne est forcément influencé par phénomène.
Mais avec de la pratique, on en vient à bout 😉.
加油!
天翔

110 words

In reply to Antoine BILLARD

Re: Bilan 5 mois

by Daniel METZ -
Bonjour Antoine,

Assimiler le niveau HSK 2 du site learn chinese online est une chose, avoir le niveau HSK 2 tel que demandé dans un examen en est une autre.

Je te dis ça parce que sur ce site (comme tous les autres d'ailleurs) il est facile de comprendre la prononciation d'un locuteur qui s'efforce de prononcer clairement et distinctement. En plus on s'habiter très vite à la musicalité du parlé d'un locuteur. Si tu passes l'examen HSK2, tu entendras des locuteurs pour la première fois avec un l'accent qui leur est propre. Cela peut être très déroutant si tu n'as que 5 mois de pratique avec peu de locuteurs différents. Mon conseil passe l'exam en vrai pour situer ton niveau.

En attendant, diversifie tes sources d'écoute. En ce moment j'aime bien écouter les vidéos sur 微视 en sélectionnant celles qui racontent des plaisanteries ou des boutades. 微视 c'est une sorte de TicToc chinois. Les accents et les tonalités sont populaires et bien diversifiés et souvent sous-titrés.

167 words

Attachment IMG_0645.jpg